Recherche
Faire un don et adhérer à l’association
Croix de Guerre : la règle de jeu d’Histoire
Dardanelles 1915-2015, notre site sur le Corps expéditionnaire d’Orient
Verdun 1916-2016 : la bataille au jour le jour
Mois par mois
Catégories
1914 1917 Alphonse Tellier Armée russe Arras Bataille de la Marne 1914 Berry-au-Bac Bossut Broussilov Chemin des Dames Corps Canadien Courcelette Croix de Guerre Dardanelles Flers Françoise Thill-Million Front russe Galicie Gallieni Grande Guerre Haig Hugues Wenkin Jeu d'Histoire Joffre lance-flammes Le Mag Louis Vallin Légion étrangère Musée Nicolas II Petrograd Rawlinson Reconstituants Révolution russe SAM2G Somme Sturmtruppen Swinton Sylvain Ferreira Tanks VERDUN Villeneuve-le-Comte Vimy Wargame Ypres

Retour sur la conférence sur l’armée canadienne

Dimanche 31 janvier à l’auditorium du Musée de la Grande Guerre à Meaux a eu lieu la « Conférence sur l’Armée Canadienne et Québécoise dans la Grande Guerre ». Celle-ci était animée par Marc LEROUGE, membre de l’Association Seine-et-Marne Québec, et organisée en partenariat avec la Société des Amis du Musée de la Grande Guerre de Meaux.

Nous avons eu l’honneur de recevoir Monsieur Michel ROBITAILLE, Délégué Général du Québec à Paris et son épouse qui ont été accueillis par Monsieur Laurent GUILLAUME, conseiller municipal délégué aux Relations Internationales, aux Jumelages et à l’Enseignement Supérieur, Monsieur Yvan GAUDEFROY, Président de Seine-et-Marne Québec, Monsieur J-C PONOT, Président de la Société des Amis du Musée de la Grande Guerre.

DSC09161

Marc LEROUGE, Membre de Seine et Marne Québec.

DSC09251

Cette passionnante conférence qui a réuni une cinquantaine de participants a permis de mettre en avant l’action majeure et primordiale du Canada lors du conflit mondial de la 1ère Guerre mondiale. Le Canada, engagé auprès de l’armée britannique, ne comptait qu’un effectif de 3000 officiers et soldats en 1914 et a réussi à engager lors de sa première expédition en Europe en octobre 1914 plus de 32 000 hommes volontaires.

Parmi les troupes il faut noter la présence d’un contingent francophone, le 22e Bataillon d’Infanterie du Québec, fort de 1200 hommes, qui sera envoyé en Europe en mai 1915 et qui se distinguera tout au long de ce terrible conflit.

L’Armée canadienne a été présente dès 1915 en Belgique et a pris part de nombreux combats meurtriers : à Ypres, lors de la première attaque aux gaz menée par les Allemands, puis en 1917 à Passchendaele, lors de l’offensive d’Automne où 4 000 canadiens ont perdu la vie…

Durant la Bataille de la Somme en 1916, le 22e Bataillon du Québec commandé par le Lieutenant-Colonel TREMBLAY, s’est distingué en septembre en reprenant vaillamment le village de Courcelette. Cette attaque a été déterminante pour la renommée du bataillon qui a été encensée par la presse internationale pour son courage et sa détermination.

DSC09144

Avril 1917 a été le théâtre d’un autre fait d’armes légendaire de l’armée canadienne lorsqu’elle a pris d’assaut victorieusement la Crête de Vimy au prix de 3 600 morts et 7000 blessés.

Puis d’août à novembre 1918, au cours de « la Bataille des 100 jours », le Canada perdra 46 000 hommes au combat ; le dernier soldat, George Lawrence PRICE, sera tué à 10h58 le 11 Novembre 1918 soit 2 minutes avant l’armistice.

La conférence s’est achevée après les remerciements de Monsieur Michel ROBITAILLE visiblement très touché, de Monsieur Laurent GUILLAUME, et de Monsieur Yvan GAUDEFROY.

DSC09262

Le délégué général du Québec Michel ROBITAILLE

DSC09258

Michel ROBITAILLE, Délégué Général du Québec à Paris, Laurent GUILLAUME, Conseiller municipal délégué aux Relations Internationales, aux Jumelages et à l’Enseignement Supérieur, JC PONOT, Président de la SAM2G, Ivan GODEFROY, Président de l’association Seine et Marne Québec et Marc LEROUGE, membre de l’association Seine et Marne Québec et administrateur de l’association France-Québec.

Philippe Heinly

Entamez la conversation