Recherche
Faire un don et adhérer à l’association
Croix de Guerre : la règle de jeu d’Histoire
Dardanelles 1915-2015, notre site sur le Corps expéditionnaire d’Orient
Verdun 1916-2016 : la bataille au jour le jour
Mois par mois
Catégories
1914 1917 Achille Moutenot Alphonse Tellier Arras Bataille de la Marne 1914 Berry-au-Bac Bossut Broussilov Chemin des Dames Corps Canadien Courcelette Croix de Guerre Dardanelles Flers Galicie Gallieni Grande Guerre Haig Hugues Wenkin Jeu d'Histoire Joffre lance-flammes Le Mag Louis Vallin Légion étrangère Moulin de Laffaux Musée Nicolas II Offensive Nivelle Petrograd Rawlinson Reconstituants Révolution russe SAM2G Somme Sturmtruppen Swinton Sylvain Ferreira Tanks VERDUN Vimy Wargame we reconstituants Ypres

Quand la FIFA insulte les morts de la Grande Guerre

Le 11 novembre prochain, dans le cadre des qualifications pour la prochaine Coupe du Monde de football qui aura lieu en Russie en 2018, l’Angleterre accueille l’Ecosse dans le temple du football à Wembley. A cette occasion, les joueurs des deux équipes souhaitent porter un brassard noir orné du « Poppy of Flanders », l’équivalent de notre « Bleuet de France », pour honorer les morts de l’Empire Britannique pendant la Grande Guerre. Problème : la FIFA s’y oppose…

Alors que l’année 2016 marque le Centenaire de la bataille de la Somme où l’armée britannique a souffert les pertes les plus terribles de son Histoire, la décision de la FIFA ne passe pas outre-Manche et cela peut aisément se comprendre. De quel droit se prévaut l’instance mondiale du football sécouée par des scandales à répétition pour interdire à deux peuples d’honorer la mémoire de leurs morts ? La réponse est des plus lamentables puisque l’argument retenu par la FIFA consiste à dire que le « Poppy » serait un symbole POLITIQUE. On reste sans voix devant la vacuité intellectuelle et morale d’une telle réponse.

nintchdbpict000278857786-e1478116640245

Theresa May achetant un « Poppy » à un représentant de la British Legion devant le 10, Downing Street.

La presse britannique, la British Legion (unique association d’anciens combattants en Grande-Bretagne), l’opinion publique, et désormais le Premier Ministre Theresa May sont outrés par une telle décision qui insulte la mémoire des 953 104 morts de l’Empire Britannique pendant la Grande Guerre. Theresa May a qualifié la décision de la FIFA de « scandaleuse » devant la Chambre des Communes, et a confirmé que les joueurs anglais et écossais porteraient bien un brassard noir orné du « Poppy » rouge au cours du match du 11 novembre prochain. Soulignons que la Fédération de Football galloise se trouve dans la même situation avant le match de qualification que doit jouer le Pays de Galles face à la Serbie le 12 novembre à Cardiff.

SYLVAIN FERREIRA

NB : cet article ne reflète que l’opinion de son auteur et en aucun cas la position officielle de la Société des Amis du Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux.

Entamez la conversation